Il est parfois plus simple de comprendre les différences de notre fonctionnement, dans tout ce que nous ne faisons pas. Mais qui, à l’inverse, est largement pratiqué par de très nombreuses autres écoles et centres de formation en France.

Communication

pas une usine
  • Nous ne faisons quasiment aucune communication sur support papier depuis 2006. Aucune brochure, pas d’envoi ou de relance par courrier, très peu de flyers et d’affiches, et aucun dépliant distribué en boite aux lettres…
  • Nous ne faisons pas de publicité dans la presse spécialisée. Guides de formation, magazines, journaux, catalogues de formation, publireportage, à moins que ces encarts nous soient offerts ou que les frais de publications soient nuls …
  • Notre école fait encore moins de publicité dans les cinémas, à la radio, ou à la télé…
  • Nous n’avons jamais fait, et ne ferons jamais de stand dans les salons étudiants, et ne participons pas à d’autres événements marketing.
  • Nous ne payons aucun service ni prestataire pour le référencement de notre site internet. Ni d’ailleurs pour la réalisation de ce site, qui est fait en interne par des formateurs en web, et par les étudiants de notre école.
  • Nous n’employons aucune personne à des postes de commerciaux, responsables marketing, directeur de communication, de développement. Nous employons uniquement des formateurs et des personnes en charge de la pédagogie et des programmes.

Ethique

  • Nous ne trichons pas sur le niveau de nos étudiants en présentant des travaux qui ne correspondent pas à leur année de formation. Nous n’utilisons pas les travaux de formateurs en prétendant qu’ils ont été réalisés par un étudiant. Les différents travaux présentés sur notre site internet ou pendant les portes ouvertes sont affichés avec le nom de l’étudiant, sa classe et son année de réalisation.
    A plus forte raison, nous n’utilisons pas de visuels professionnels, extraits de films, travaux de designers reconnus et production de grands studios pour illustrer les débouchés possibles de nos formations…

Honnêteté

  • Nous ne polluons pas les forums sur internet en postant des faux avis d’étudiants pour vanter les mérites de nos formations ou de notre école, et dénigrer les autres…
  • Nous n’employons aucune technique de référencement négatif visant à nuire à d’autres écoles d’art ou centres de formation. Mais avons souvent à subir ces désagréments…
  • Nous n’envoyons pas de « sous marins » pendant les portes ouvertes des autres écoles dans le but de miner le terrain ou récupérer des idées de travaux. Pourtant, nous voyons parfois des élèves d’autres écoles présenter des travaux qui sont étrangement proches de ceux que nous donnons en formation…
  • Nous ne comptons donc pas sur une masse d’étudiants pour assurer nos budgets de communication. Notre budget annuel de communication est inférieur à 500€ depuis 2006… Tout compris.

Pédagogie

plus de notes
  • Depuis la rentrée 2014, nous avons abandonné le système de notes au profit d’un système de Suivi d’Acquisition de Compétences. Ce suivi d’acquisition des savoirs, savoir-faire et savoir être permet une progression bien plus individualisée, humaine et détaillée.
  • Nous ne faisons pas de cours qui dure moins de 2 heures chaque semaine. La préparation d’un cours de peinture nécessite parfois un temps important. Il est donc nécessaire de prévoir des temps adaptées à du travail pratique.
  • Nous ne voulons aucune classe dont les effectifs sont supérieurs à 18 étudiants.
pas plus de 20 en cours
  • Et nous n’avons pas plusieurs classes pour une formation, pas de prépa A B C et D, dont les intervenants changent d’une classe à l’autre, et qui ne permettent pas de garantir la même formation, et donc les même chances à tous les étudiants.
  • Nous n’étalons ou ne diluons pas nos cursus de formation sur plusieurs années, en justifiant la nécessité de poursuivre ses études pour gagner une éventuelle autonomie que 3 années n’auraient pas déjà su donner. Nos étudiants sont capables de travailler en indépendants au bout de 3 années de formation seulement. (l’année préparatoire + les années de spécialisation).
  • Nous ne faisons pas d’enseignement par module, pas de « cours zapping ». Chaque cours est suivi toute l’année. Les emplois du temps restent les mêmes toutes les semaines, avec seulement quelques rares changements d’intervenants à chaque trimestre.

Pas de blabla

pas de blabla ni d'esbrouffe
  • Nous ne faisons pas appel à des intervenants extérieurs de façon ponctuelleTous nos formateurs sont déjà des professionnels qui exercent le métier en rapport direct avec la matière qu’ils enseignent.
  • Nous ne croyons pas à la formation en alternance. Elle suppose, pour être pertinente et formatrice, de trouver un équilibre parfait entre les techniques utilisées dans une entreprise, et celles enseignées pendant les heures « théoriques » de la formation.
  • Nous ne plaçons pas la période des stages en entreprise pendant les 9 mois de formation pour grossir artificiellement le nombre d’heures de formation de chaque année. Les stages ont lieu entre la fin juin et la fin septembre, après 1000 heures de formation environ.

Entrée en formation

pas de frais d'inscription
  • Nous ne faisons pas payer les entretiens de préinscription. Cette pratique relève d’après nous d’une technique commerciale nommée « l’escalade d’engagement » ou de la « dépense gâchée ». 
  • Nous ne disons pas toujours oui à une personne qui souhaite intégrer l’une de nos formations, soit par manque de pré-requis, soit pour des erreurs d’orientation…
  • Nous n’envoyons pas directement des devis de formation sans avoir vérifier les pré-requis et le niveau d’entrée d’un candidat lors de l’entretien de pré-inscription.
  • Chez nous, il n’existe pas de « dossier d’inscription » prêt à remplir, dans lequel il suffirait de donner ses coordonnées et un chèque pour être inscrit, sans avoir évalué les motivations, connaissances et compétences d’une personne.

Diplôme

pas de fausses compétences
  • Pas de faux intitulé, ou de titre de diplôme trompeur qui pourrait paraître « reconnu par l’état ». Nous visons l’AUTONOMIE de futurs professionnels, et pas seulement de suivre des référentiels d’état souvent éloignés de la réalité métiers.
  • Nous n’accordons pas uniquement 15 à 20 minutes d’oral à une soutenance de diplôme. Les soutenances de diplôme durent généralement plus d’une heure pour chaque étudiant ; le temps au jury de bien comprendre le travail réalisé et d’évaluer l’autonomie et les compétences du candidat.
  • Notre diplôme n’est pas à vendre. Il ne l’a jamais été, sous aucune forme que ce soit, et ne le sera jamais. Il a pourtant bien une valeur marchande. Précisément ce qu’il faut dépenser pour comprendre que les compétences s’acquièrent mais ne s’achètent pas.

Modèle économique

  • Nous sommes une Association Loi 1901, à but non lucratif. A ce titre, nous respectons et nous nous employons à respecter l’article premier de la loi 1901. « L’association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicables aux contrats et obligations. 
Association à but non lucratif
  • Nous ne dépendons pas d’une direction commerciale ou d’une antenne nationale ou internationale. Nous ne gérons pas plusieurs établissements de formation dans des domaines variés pour s’assurer d’offrir une large gamme de « produits de formation » à une large gamme d’étudiants-clients ». Il n’y a qu’une ESAA Aquitaine installée à Gradignan, indépendante de tout groupe ou d’autres structures juridiques.
pas d'anonymat
  • Nous ne considérons pas nos élèves comme des clients et ne les appelons pas stagiaires en formation. Nous les appelons simplement par leur prénom.
  • Notre école n’est pas une multinationale. Elle n’a aucun actionnaire.
  • Nous n’avons pas étudié le marketing ou fait une école de commerce. Nous n’avons pas de stratégie de développement consistant à recruter toujours plus d’élèves. 
Pas de bénéfices à l’ESAA Aquitaine

Autre

pas une pompe à fric
  • Nous ne faisons pas de bénéfices sur des services annexes à la formation. Comme les photocopies, la vente de fournitures scolaires ou autres matériels, sorties et événements organisés au profit de l’école.
  • Nous ne laissons pas non plus nos élèves manger dehors, sous un abri bus, dans la rue, etc. Nous avons ainsi une cafétéria de 80 m² pour 50 élèves.

Enfin, nous n’écrivons pas tout ça pour avoir plus d’étudiants. Mais seulement pour dire que nous nous donnons les moyens de faire de la formation, au lieu de faire de la formation pour se donner beaucoup de moyens .

pas de moule


Pour retrouver tous ces points présentés d’une autre façon, relisez ou découvrez l’ESB3D, une fausse école de design qui rassemble le pire de la formation artistique privée.